Skip To Content

Exposition

Tout doit disparaitre – CAPC Musée d’art contemporain

Se prenant au jeu de son invisibilité forcée en temps de pandémie, Tout doit disparaitre place l’art là où il ne peut se dérober au regard en investissant un ensemble de vitrines vacantes du centre de Bordeaux. Cette exposition itinérante et « hors les murs » associe des œuvres de la collection du Capc avec de nouvelles productions d’artistes de la collection : Caroline Achaintre, Virginie Barré, Alicia Framis, Keith Haring, Laurent Le Deunff, Nicolas Milhé, Présence Panchounette et Takako Saito. Des artistes qui ont en commun, derrière la diversité de leurs pratiques, de détourner les objets de consommation courante et/ou d’emprunter à la culture populaire et à la société de consommation leurs codes et fantasmagories. A la fois grinçant et facétieux, le titre Tout doit disparaitre peut s’entendre à différents niveaux : slogan publicitaire censé attirer les clients, il se veut aussi un appel vibrant à reconsidérer la place de l’art dans notre société, dans un contexte sanitaire où le débat s’est malheureusement focalisé autour de ce qui était essentiel et de ce qui ne l’était pas. Ce qui doit disparaitre alors, ne serait-ce pas plutôt notre découragement face à un monde soi-disant sans perspectives ? En créant des solidarités réciproques avec des partenaires locaux privés et publics, le projet Tout doit disparaitre ambitionne de semer les graines d’un vivre ensemble à réinventer.

Exposition gratuite. 

Informations pratiques

  • 10 juin > 29 août 2021

  • Bordeaux

    Vitrines de magasins :

    • Centre Commercial St Christoly,
    • Centre Commerial Meriadeck,
    • Vitrines des Essais, Galerie d’art du lycée Michel Montaigne